Formation

Utilisez le vocabulaire de votre audience

Vous avez identifié vos  parties prenantes, vous les avez analysées sous toutes les coutures. Vous êtes donc en mesure de mieux cerner leur vocabulaire et d’utiliser les termes qui leur sont familiers. Un effort de vulgarisation est généralement nécessaire, encore plus sur un marché BtoC que BtoB.

Homair, par exemple,  est un professionnel de l’hôtellerie de plein air et possède de nombreux campings  en France et en Europe. Mais le terme  « hôtellerie de plein air » est confidentiel et utilisé uniquement par les professionnels : si l’expression « camping » est tapée 823000 fois par mois,  « hôtellerie en plein air »ne totalise guère que 590 recherches mensuelles. Il serait donc suicidaire pour Homair de privilégier cette  seconde expression.

La MAIF, de même, désigne ses offres d’assurance habitation sous l’acronyme RAQVAM signifiant « Risques Autres Que Véhicules  A  Moteur ». il va de soi que les clients potentiels qui ne connaissent pas l’offre de la MAIF ne taperont pas RAQVAM mais « assurance habitation », « meilleure assurance habitation » ou encore «  assurance habitation pas cher ». Axer essentiellement son référencement sur « RAQVAM » au lieu de termes autour de l’assurance habitation serait peu productif.

Ces exemples sont frappants tant ils semblent relever du simple bon sens. Mais vous pourriez vous laisser influencer par la culture d’entreprise et privilégier le jargon interne au lexique de vos cibles. Vous devez toujours garder à l’esprit cette notion de vocabulaire et prendre en compte dans votre stratégie de mots-clés les différents termes que vont utiliser vos futurs clients pour exprimer un seul et même besoin. Dans l’immobilier par exemple, il est d’usage de désigner les logements en parlant de types(T1, T2, T3…) ou de fonctions (F1, F2, F3…). Mais les locataires ou acquéreurs potentiels vont aussi rechercher un bien en fonction du nombre de chambres, car c’est souvent un critère de choix décisif avec le prix et l’emplacement. Si vous vous occupez du création et référencement site web d’une agence immobilière, il est intéressant de travailler en même temps que le type le nombre de chambres et de pièces.

Choisissez vos mots-clés principaux

Lorsque vous constituez un portefeuille de mots-clés, il est important d’identifier les expressions principales. Elles sont travaillées généralement sur la page d’accueil et sur des pages d’entrée de catégories. Les plus souvent composées d’un nombre limité de mots, elles s’avèrent généralement très concurrentielles et relativement peu ciblées. Ces expressions de premier niveau sont des marqueurs qui incarnent votre stratégie. Elles doivent générer un trafic qualifié intéressant et peuvent aider à asseoir la notoriété d’une  marque. Si elles sont ambitieuses, elles devront aussi –et surtout  être réalistes.

Si vous travaillez en agence, vous ferez régulièrement face à des demandes de la part de clients déconnectés de la réalité. Un loueur de voitures situé à Lyon veut ressortir en premier sur « location voiture » sur toute la France, un camping à Antibes souhaite ressortir en tête des résultats sur « camping mer »… Les expressions de premier niveau pour ces sites seraient plutôt « location voiture Lyon », « camping côte d’Azur » ou « camping Antibes » : concurrentielles, mais plus ciblées et surtout plus accessibles au regard des moyens disponibles.

MOTS-CLES PRINCIPAUX POUR ANIMALIS.COM

Animalis possède une chaîne d’animaleries et propose aussi ses produits à la vente sur sa boutique en ligne. Parmi les mots-clés principaux, nous pouvons trouver :

  • Animalerie ;
  • Croquette chien ;
  • Croquette chat ;
  • Arbre à chat

Déterminez vos mots-clés secondaires

Vous pouvez comparer votre portefeuille de mots-clés à une grosse bonbonnière. Vous allez y placer de grosses boules de chewing-gum ou vos biscuits secs préférés : ce sont vos mots-clés principaux. Mais vous pouvez combler un peu mieux les espaces vides en glissant des friandises plus petites, comme des petits nounours. Vos expressions de premier niveau ne suffisent en effet pas à drainer vers votre site toute l’audience à laquelle vous  pouvez prétendre. A coté des expressions les plus concurrentielles, vous devez identifier des termes de recherche secondaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *