Entreprise

Comment transférer ses revenus vers ou depuis la société offshore ?

Une fois la société offshore créée, arrive le moment où les revenus doivent être transférés vers cette société. En effet, l’intérêt d’une telle société est de bénéficier d’une optimisation fiscale, puisqu’elle est créée dans un territoire où la fiscalité est plus avantageuse que dans le pays de résidence.
Cependant, si vous ne voulez pas que le fisc français se mêle de votre société, il est préférable de rester discret. Aussi, plusieurs précautions sont à prendre pour y transférer des fonds.

Proscrire les transferts directs

La première chose à ne pas faire pour transférer des revenus vers votre société offshore est de le faire directement depuis l’un de vos comptes bancaires français, car la banque risque d’avertir le fisc. Ce conseil est d’autant plus important si votre société offshore est située dans une destination réputée pour sa fiscalité avantageuse.
Le mieux est de créer au moins deux sociétés offshores, dont une dans un pays avec une bonne réputation comme le Royaume-Uni. De cette façon, vous pouvez transférer les fonds de la France vers la société implantée en Royaume-Uni, puis du Royaume-Uni vers la seconde société offshore installée dans un pays où la fiscalité est encore plus avantageuse.

Privilégiez les clients étrangers

La solution la plus simple est de travailler principalement avec des clients étrangers qui vont pouvoir transférer le montant dû directement sur votre compte offshore.
À l’inverse, avec les clients français, ne passez pas directement par votre société offshore. La facture ne doit de préférence être au nom d’une société installée en France; ou dans un pays à bonne réputation comme le Royaume-Uni. Sinon, vous risquez d’être dénoncé.

Comment utiliser les fonds ?

L’une des astuces consiste à rapatrier les fonds sous forme de factures à votre société installée en France. Cependant, soyez vigilant, car si toutes les factures viennent d’un même client; c’est-à-dire votre société offshore, le fisc va trouver cela suspect.
Une autre solution consiste à investir cet argent dans divers produits : financier; bancaires, immobiliers, contrats d’assurance…

Rester prudent

Vous l’aurez compris, l’optimisation fiscale est légale, mais vous ne devez pas non plus en abuser; car le fisc n’aime pas perdre de l’argent.
Aussi, dans toutes vos démarches associées à votre activité offshore; vous devez rester prudent et veiller à laisser le moins de traces sur le sol français. Mais vous devez également vous préparer à devoir justifier ces différentes traces si jamais le fisc vous interroge.

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *