Maison

Disjoncteur : rôle, fonctionnement et panne électrique

Vous avez un problème avec votre disjoncteur ? Sachez qu’en cas de problème électrique, il existe plusieurs de remédier à la panne. La localisation de l’origine jusqu’à la réparation de l’élément endommagé, nous vous livrons les astuces de détection et de réparation d’un problème électrique de disjonction. Le disjoncteur est un composant de l’installation électrique qui permet de sécuriser un dispositif précis. En cas de panne, il doit être réparé rapidement afin d’assurer la sécurité des éléments qu’il protège. Dans certains cas, la prise en charge d’un problème de disjonction requiert l’intervention d’un électricien 75, notamment lorsqu’il s’agit d’un problème grave qui touche le circuit électrique. Sinon, il est aussi possible d’y arriver sans être un as de l’électricité. Retrouvez plus d’explications et plus d’informations dans ce dossier.

Quel est le rôle d’un disjoncteur électrique ?

Le disjoncteur électrique est un élément qui dispose du même fonctionnement qu’un interrupteur. La différence est qu’il se déclenche automatiquement en fonction de la situation. Dans une installation électrique conforme, tous les circuits et appareils électriques doivent être connectés à un disjoncteur bien précis. Les disjoncteurs s’installent sur le tableau électrique et ils servent à protéger le système et ses éléments contre le court-circuit. En effet, un court-circuit se produit lorsqu’il y a une surintensité extrême causée généralement par deux conducteurs de polarités différentes qui se touchent.

Lorsqu’aucun problème n’est détecté, le courant passe alors par le disjoncteur sans interruption. En cas de problème, le disjoncteur s’active automatiquement afin de contrôler et de limiter les dégâts de la panne. Aussi, cet élément est composé d’une bobine qui permet de détecter une surtension. Dans le cas d’un court-circuit par exemple, la bobine peut repérer la surintensité, puis crée un champ magnétique qui va ouvrir les contacts du disjoncteur afin d’arrêter le problème là où il se produit. Comprendre le rôle d’un disjoncteur ne nécessite aucun apprentissage venant d’un électricien 75 ni d’un professionnel certifié.

Il suffit juste de savoir que c’est un dispositif de sécurité qui permet de protéger une installation électrique contre les courts-circuits. Il permet, en outre, de sécuriser le système contre les surcharges. Si l’on suit la logique d’une installation aux normes, chaque circuit dispose de son propre disjoncteur et est prévu pour supporter une charge bien déterminée. Lorsque l’intensité dépasse alors la limite, les conducteurs peuvent s’échauffer et peuvent provoquer un grave incendie. Le rôle du disjoncteur est dans ce cas, de détecter la surcharge et de s’enclencher afin de réduire les risques de danger.

Comment fonctionne un disjoncteur ?

Avant toute chose, il est important de noter qu’il existe trois types de disjoncteur dans une installation électrique dont le disjoncteur général, le disjoncteur divisionnaire, et le disjoncteur différentiel. Le disjoncteur général est relié au compteur électrique et permet de protéger l’installation contre les surcharges et les courts-circuits. Toutefois, il ne peut pas empêcher une coupure de courant due au dépassement de la puissance souscrite par un abonnement. Quant aux disjoncteurs divisionnaires, ils sont reliés à chaque pièce de la maison.

Et pour les disjoncteurs  différentiels, ils permettent de protéger les personnes lorsque celles-ci touchent une masse de métal qui est mise sous tension. Néanmoins, le disjoncteur différentiel ne peut accomplir sa mission de protection que si les masses des appareils sont correctement reliées à la terre. Dans le cas contraire, il ne pourra pas détecter la différence d’intensité, et ne pourra pas donc couper le circuit électrique. En cas de fuite de courant, il est possible de faire appel à un électricien 75, mais il est aussi possible de remettre le courant en réarmant le disjoncteur. Il faudra, tout de même l’intervention d’un technicien d’expérience pour assurer le bon fonctionnement de l’installation électrique, notamment si celle-ci a rencontré un problème de disjonction.

D’autant qu’avant de remettre l’électricité, il est nécessaire de découvrir et de réparer la fuite de courant. Dans tous les cas, pour qu’une installation soit bien à l’abri des dangers liés à l’électricité, il est important qu’elle dispose de nombreux disjoncteurs. Ces derniers pourront alors mieux protéger les biens et les personnes. Aussi, une vérification régulière du bon fonctionnement des disjoncteurs est indispensable. Il est alors conseillé de contacter un électricien 75 pour réaliser le contrôle. Un professionnel pourra facilement détecter s’il y a ou non un problème avec le système.

Qu’est-ce que le disjoncteur abonné ?

Le disjoncteur abonné ou disjoncteur principal est un dispositif conçu pour protéger les biens et les personnes. Il est, en général, composé de 3 boutons dont un rouge qui serte à couper le dispositif, un gris permettant de l’enclencher, et un blanc pour tester son fonctionnement. C’est aussi ce bouton blanc qui permet de vérifier la présence de courant. En cas de présence de tension, il suffit d’appuyer sur le bouton concerné et le courant sera immédiatement coupé. Si le disjoncteur ne détecte aucune présence de courant, il ne sert à rien de presser les boutons.

Qu’est-ce que le disjoncteur différentiel ?

Tout comme le disjoncteur principal, le disjoncteur différentiel constitue également un élément de protection. Il est, cependant, plus sensible que le premier. Avec les deux boutons qui le composent, il permet efficacement de couper ou d’enclencher les circuits électriques. Plus précisément, le bouton noir sert à couper et à activer les circuits en aval, et le blanc permet de tester le fonctionnement du disjoncteur.

Le disjoncteur différentiel peut s’installer en plusieurs sur un même tableau électrique selon l’installation. Par ailleurs, ce type de disjoncteur dispose d’une intensité différente en fonction de l’élément avec lequel il est relié. Pour la protection d’une prise par exemple, une intensité de 30 mA suffit. Par contre, s’il s’agit de sécuriser les circuits d’éclairage, il faudra 300 mA d’intensité. Pour connaître l’intensité nécessaire pour vos disjoncteurs, vous pouvez faire appel à un électricien 75 qui est spécialisé dans l’installation d’équipements électriques.

Comment localiser une panne électrique de disjonction ?

Pour savoir si une disjonction se produit dans une installation électrique, vérifiez en premier lieu le disjoncteur. En principe, le courant ne passe plus lorsque le disjoncteur général saute. Dans ce cas, vous devez déconnecter tous les disjoncteurs divisionnaires, réenclencher l’interrupteur différentiel; puis reconnecter un à un les disjoncteurs divisionnaires. Si tout est normal, tous les disjoncteurs doivent fonctionner correctement. Si vous constatez que l’interrupteur différentiel saute lorsque vous activer un disjoncteur; c’est qu’une panne se produit dans l’un de vos appareils électroménagers. Il faudra alors détecter cette panne avant de remettre en marche les disjoncteurs. Vous pourrez, pour cela, appeler un électricien 75 ou localiser le problème vous-même.

Quand faire appel à un électricien professionnel ?

Cette méthode de localisation de panne ne peut être efficace que sur une installation électrique conforme aux normes. Dans le cas contraire, il faudra trouver un électricien 75 pour découvrir ce qui se passe avec votre installation électrique. Tâchez alors de trouver un électricien de confiance et surtout qualifié qui pourra assurer la qualité de son travail. Aussi, un professionnel doit pouvoir proposer un service de dépannage 24h/24 afin de venir en aide aux situations d’urgence. Aussi, n’hésitez pas à demander la disponibilité de votre électricien avant de l’engager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *