cbd
Santé

Zoom sur l’huile de CBD

A l’état naturel, le chanvre se constitue d’une centaine de molécules cannabinoïdes. A l’instar de celles-ci, se démarque le CBD. Savez-vous que ce dernier peut prendre la forme que vous voulez lui donner ? L’huile en est une. Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir sur ce produit : bienfaits, préparation et législation.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou Cannabidiol est une molécule extraite du chanvre, trivialement appelé Cannabis. Il s’agit du second phyto-cannabinoïde le plus présent dans le cannabis. A l’opposé de son confrère, le THC ou Tétrahydrocannabinol, il ne présente aucun effet psychoactif. Si le THC est réputé pour exciter le consommateur en le faisant « planer », le CBD a un effet apaisant.

Cette absence de séquelle psychotrope le fait valoir dans le domaine de la médecine, de la cosmétique et de l’alimentation. Si vous souhaitez acheter une tête de cannabis CBD, vous devrez savoir qu’il peut prendre plusieurs formes, selon vos besoins :

  • L’huile qui est une extraction pure des fleurs de cannabis
  • L’e-liquide pour votre cigarette électrique
  • Les fleurs séchées qui procurent une saveur spéciale en bouche
  • Les gélules, pour les traitements à base de Cannabidiol
  • Les compléments alimentaires sous forme de boissons, de pastilles ou de sucettes
  • La tisane réputée pour ses effets sédatifs et apaisants
  • Les produits cosmétiques aux vertus hydratantes, relaxantes, nourrissantes et antioxydantes

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD ?

L’huile de CBD a fait ses preuves au cours des années. Voici quelques-unes de ces propriétés :

  • Anti-inflammatoire
  • Anxiolytique et anti psychotique
  • Anti-cancéreux
  • Antioxydant et traitements des troubles neurodégénératifs
  • Lutte contre l’insomnie
  • Antiépileptique et anticonvulsif
  • Traitement contre les problèmes de peau

Comment fabriquer l’huile de CBD soi-même ?

Vu les nombreuses vertus du produit, nombreux se ruent vers la fabrication maison. Si vous souhaitez en faire de même, nous vous avons concocté la recette à travers quelques étapes.

Tout d’abord, il vous faut :

  • une tasse de fleur de cannabis séchée
  • une tasse d’huile de coco ou d’huile d’olive, selon votre choix

Décarboxyler le chanvre

Cassez à la main les fleurs de cannabis en petits morceaux. Etalez-les sur une plaque de cuisson de sorte à ce qu’elles occupent toute l’espace. Faites-les cuire pendant 40 minutes au four que vous aurez préalablement préchauffé à 110°. Pour que les fleurs cuisent de manière uniforme et simultanée, mélangez les toutes les 10 minutes. Vous saurez qu’il est temps de les retirer du four dès que le cannabis présente un aspect sec et brunâtre. Laissez-les refroidir ensuite, broyez-les à l’aide d’un robot.

Faire bouillir l’huile au bain-marie

Versez l’huile d’olive ou l’huile de coco dans un bocal en verre. Mélangez-y le cannabis moulu et fermez le couvercle. Placez le bocal dans une casserole remplie d’eau. Le niveau de l’eau doit être à la moitié du bocal pour éviter qu’elle ne déborde en pleine ébullition. Faites bouillir l’huile pendant trois heures. Au fur et à mesure que l’eau bouille, elle se transforme en vapeur et se réduit par conséquent en quantité. Assurez-vous de rajouter de l’eau de temps en temps pour garder le niveau initial. Une fois les trois heures écoulées, éteignez le feu et faites refroidir votre mélange pendant encore trois heures.

Afin d’avoir une meilleure qualité, répétez cette opération pendant trois jours d’affilés. Toutefois, si la texture de l’huile correspond à vos attentes, vous pouvez directement passer à la prochaine étape.

Filtrer l’huile

A l’aide d’une étamine, filtrez les débris. Exercez une forte pression afin d’extraire le maximum d’huile possible. Votre huile de CBD est désormais près pour l’usage. Transvasez-la dans un récipient qui vous convient : un flacon, un bocal ou une bouteille.

Qu’en est-il de la législation du CBD ?

La vente et la consommation de cannabidiol sont désormais autorisées en France grâce aux vertus et bien-être qu’il procure.

L’arrêté du 22 aout 1990 portant application de l’article R.5132-86 du code de la santé publique ou CSP stipule néanmoins que :

  • Le CBD doit être issu du cannabis sativa L, qui est autorisée par la réglementation.
  • La teneur en THC des plantes d’origine doit être inférieure à 0,2 %. Pour assurer le respect des règles, ils doivent être certifiés par un laboratoire spécialisé et indépendant.

Le CBD n’est donc plus soumis à la loi contrôlant les stupéfiants alors que le THC, l’est toujours. Il faut seulement faire attention aux abus et maintenir un bon usage du produit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *