Technologie

Les principes de l’injection plastique

Le moulage par injection constitue l’un de plus grands changements apportés par la quatrième révolution industrielle. Très adoptée par les industries 4.0 de nos jours, cette technique aux avantages multiples est considérée comme un levier de croissance incontournable pour les entreprises œuvrant dans ce domaine. Bien que son principe soit posé et clair, beaucoup de personnes ne comprennent pas encore son fonctionnement. Si vous en faites partie, cet article vise à combler vos lacunes.

L’injection plastique en quelques mots

Bien que cette technique soit encore méconnue du lambda, force est de constater qu’elle est déjà très répandue. Elle désigne l’ensemble des procédés de mis en œuvre des matières thermoplastiques. La technique est alors développée dans l’optique de produire des pièces quasiment identiques à une cadence importante. Dans ce cas, l’injection concerne toutes les matières plastiques, mais aussi les élastomères. Ce procédé à la pointe de la modernité concerne notamment les petites et moyennes séries de productions, mais il faut faire l’usage des moules conçus avec précision afin d’obtenir une finition et une surface excellente. Son fonctionnement reste simple. Il vise en effet à ramollir la matière thermoplastique qui sera par la suite injectée dans un moule froid sous forte pression. La matière se solidifie alors au contact des parois froides afin d’obtenir la forme souhaitée.

À titre d’information, plusieurs variantes de techniques de moulage existent, mais qui fonctionnent avec le même principe. Cela dit, on peut distinguer le moulage par injection assistée au gaz, le moulage à décoration en moule ou encore le moulage multi-matière.

Focus sur le principe de l’injection plastique

Ainsi, l’injection plastique est une méthode permettant d’obtenir des pièces finies de formes simples ou complexes en une seule et unique opération. Grâce à une telle innovation, nullement besoin de faire fabriquer en Chine ou ailleurs des prototypes d’un produit en particulier. De manière plus générale, le processus obéit au même schéma, notamment l’injection des thermoplastiques, le moulage par injection afin de réaliser la mise en forme des matières thermoplastiques, refroidissement de la matière plastique et enfin l’éjection de la matière plastique. Quant au déroulement d’un cycle d’injection, des principes clairs sont également à prendre en compte. Entre autres, il y a la question concernant l’alimentation en granulés, la fusion de la matière, le dosage du volume de matière fondue nécessaire, etc. Dans un cycle d’injection plastique, il y a forcément l’ouverture et la fermeture du moule, le verrouillage du moule, l’injection sous pression de la matière et bien d’autres encore.

Dans quelles circonstances faire recours à l’injection plastique ?

Comme on peut tous le savoir, le plastique est partout dans notre quotidien. Omniprésent dans plusieurs domaines, l’injection plastique est devenue incontournable. Cela dit, on peut trouver des pièces injectées dans plusieurs secteurs à savoir l’automobile, l’aéronautique, la robotique, l’aérospatial, l’électronique, et même la médecine. Depuis quelques années, on peut même trouver des pièces injectées dans les produits domestiques comme les claviers, le mobilier de jardin, les paniers de courses, la papeterie, etc. En bref, on peut plus faire l’impasse sur la technologie du moulage par injection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *