expert comptable
Finances

Comment choisir un expert comptable à Ixelles

Que vous soyez un grand ou un petit entrepreneur, vous ne pouvez rien faire sans un comptable. Sans comptable, les comptes annuels que vous préparez vous-même ou faites établir ne peuvent être approuvés et les chiffres de votre entreprise ne peuvent être considérés comme fiables.

 

Il peut également ne pas être nécessaire pour les petits entrepreneurs d’obtenir l’approbation d’un comptable, pour les grandes entreprises, cela est requis par la loi.

Que fait précisément un comptable ?

La tâche la plus importante est l’audit et l’établissement des comptes annuels et la conduite des administrations financières. Pour les moyennes et grandes entreprises, il est obligatoire d’ajouter un rapport du commissaire aux comptes annuels. Cela indique que les états financiers ont été audités par une partie fiable et que les chiffres d’une entreprise sont corrects.

 

Ceci est important, car la direction, les actionnaires, les investisseurs, les banques, les créanciers et les débiteurs prennent des décisions importantes sur la base des comptes annuels. Une partie du rapport de l’auditeur est le rapport de l’auditeur, dans lequel il décrit les détails qu’il a rencontrés lors de l’audit. Ce rapport d’audit est souvent important pour les dirigeants d’une entreprise. Une autre tâche importante est le rôle consultatif.

 

Sur la base de sa formation et de son expérience professionnelle. Un comptable est autorisé à donner des conseils dans un large domaine, comme les décisions de gestion, la mise en place d’une administration financière et il peut conseiller les entreprises en matière fiscale.

Les types de comptables

Experts-comptables : Le comptable Ixelles travaille pour un cabinet d’expertise comptable, mais peut aussi avoir son propre cabinet. Un cabinet comptable a plusieurs clients, pour lesquels il conseille, vérifie si l’administration financière est effectuée. Habituellement, les clients sont des entreprises Belges, mais les grands cabinets comptables peuvent également avoir des clients internationaux.

 

Comptables internes : Ici, le comptable est employé par une entreprise. Il suit et conseille ensuite les différents services d’une entreprise et occupe souvent le poste de directeur financier. Il n’a donc pas affaire à différents clients, mais uniquement à l’entreprise qui l’emploie.

 

Comptables du gouvernement : Un comptable du gouvernement travaille pour les autorités fiscales ou un ministère et vérifie l’ensemble du processus de collecte des impôts, des dépenses fiscales et des déclarations de revenus.

1- Découvrez si le comptable évolue avec le temps

Les dernières technologies rendent de plus en plus possible. Pensez à charger automatiquement vos relevés bancaires et à scanner ou photographier les reçus et factures. L’idéal d’un tel programme de comptabilité en ligne est que vous ayez toujours un aperçu de vos chiffres. En ligne ou via une application. De cette façon, vous savez toujours comment vous vous situez financièrement.

 

Le traitement et l’analyse prennent également beaucoup moins de temps. Et vous pouvez, si vous le souhaitez, faire vous-même une partie de l’administration. Pour quand vous voudrez peut-être économiser quelques coûts. Et sinon, il est bon de savoir que tous les relevés bancaires ne sont pas copiés. Perte de temps, non ?

 

Il est important de considérer ce que vous aimez dans ce domaine. Et puis vous choisissez un comptable ou un comptable qui offre les options que vous recherchez.

2- Comprenez-vous ce qu’il dit ?

Un comptable est un expert dans son domaine. Il ou elle sait exactement de quoi il parle. Mais comprenez-vous ? Ou pourquoi un certain investissement est ou n’est pas une chose intelligente à faire.

 

Vérifiez lors d’une réunion d’introduction si vous pouvez le suivre complètement. Et si nécessaire, demandez des explications complémentaires si vous ne les comprenez pas tout de suite la première fois. S’il s’enlise dans le jargon professionnel et les concepts difficiles, c’est que vous n’avez pas trouvé le bon conseiller.

3- Conclure des accords de prix clairs

Les comptables ont l’habitude de déclarer chaque minute. Vous pouvez donc parfois être surpris. Vous vous posez une question et quelques semaines plus tard, il y a une facture sur le tapis. Faites donc des accords clairs.

 

Vous souhaitez programmer une rencontre de présentation ? Ensuite, demandez si des frais sont facturés ou si c’est gratuit. Payez-vous un montant fixe par an ? Demandez ensuite ce qu’ils font pour vous pour ce montant. Convenez que vous pouvez poser des questions sans lui envoyer immédiatement une facture. Et que s’il envoie une facture, il l’annonce à l’avance.

4- Ses connaissances sont-elles à jour ?

Demandez au comptable ou au comptable à quelle fréquence il met à jour ses connaissances. Quand a-t-il été formé pour la dernière fois ? Comment il tient à jour ses connaissances fiscales. Et s’il est membre d’une association professionnelle. De cette façon, vous savez avec certitude que vous choisissez un comptable ou un comptable qui est au courant des dernières règles et modifications de la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.