Environnement

Comment réussir la fertilisation de votre pelouse ?

La conservation de l’état de votre pelouse tout au long des saisons repose sur une condition sine qua non : sa fertilisation. Par la fertilisation, le jardinier apporte à votre gazon tous les éléments nutritifs indispensables pour assurer sa croissance et pour lutter contre les maladies qui peuvent l’atteindre. Cet article vous servira donc de guide pour bien fertiliser votre jardin.

Deux types d’engrais chimiques pour une meilleure fertilisation

Avant de commencer, vous devez savoir qu’il existe deux types d’engrais chimiques spécifiquement utilisés pour assurer la qualité de la fertilisation du gazon. Le premier est l’engrais à libération lente. Comme son nom l’indique, il libère l’azote petit à petit l’azote qui est l’un des composants principaux de l’engrais chimique. Cette libération se fait proportionnellement aux besoins des plantes. Si vous optez pour ce type d’engrais, préférez les granulés pour éviter qu’une grande partie de votre pelouse brûle.

Le second type d’engrais chimique est celui dit à effet immédiat. Proposé sur le marché sous forme de poudre ou de liquide, ce produit a des effets rapides sur la croissance de votre pelouse et la coloration de celle-ci grâce à une libération plus rapide de l’azote.

Pour une meilleure fertilisation, votre jardinier peut vous suggérer des engrais auxquels est ajouté un désherbant spécial.

Les recommandations avant la fertilisation

Les engrais chimiques contiennent plusieurs éléments ayant chacun un rôle spécifique. Il s’agit notamment de la potasse qui permet au gazon de faire face aux maladies et aux sècheresses, de l’azote qui accélère sa croissance et enfin du phosphore. Ce dernier composant développe les tiges et les racines.

Une lecture attentive de la notice sur l’emballage de l’engrais est impérative pour éviter la surfertilisation. Référez-vous donc à ces informations pour connaitre le taux de chaque composant, les doses au mètre carré ainsi que les périodes au cours desquelles il est recommandé de procéder au traitement.

Vous devez savoir que l’usage excessif d’engrais chimique est nocif pour le gazon. La surfertilisation accroit vainement l’absorption de produits chimiques et favorise la brûlure chimique, c’est-à-dire un développement excessif affaiblissant le végétal.

Pour éviter les risques de surfertilisation, faites appel à un professionnel tel que ce jardinier expérimenté dans le 76 et préférez les engrais à vitesse lente.

Comment répandre l’engrais chimique ?

Pour épandre l’engrais chimique, le jardinier peut le faire manuellement comme il peut y procéder mécaniquement à l’aide d’un épandeur.

Dans le premier cas, le procédé d’épandage varie selon que vous utilisez un engrais à libération lente ou à effet immédiat. Avec celui à effet immédiat, vous devez préalablement tondre la pelouse, quelques jours avant le traitement. Le jour J, l’arrosage est indispensable avant l’épandage. Pour uniformiser la quantité d’engrais sur toute la surface de votre terrain, quadrillez-le. Dans le cas où vous recourez à un engrais à effet immédiat, il nécessaire d’arroser le terrain avec une grande quantité d’eau pour une dissolution parfaite des granulés.

Si vous utilisez un épandeur, vous devez nécessairement le régler, qu’il soit à gravité ou rotatif. L’utilisation de cet engin vous permet de mieux contrôler l’écoulement de l’engrais. Pour assurer l’uniformité de l’épandage, n’utilisez que la moitié de la dose à appliquer et passez deux fois sur la zone concernée.

L’utilisation d’un épandeur nécessite quelques précautions notamment l’utilisation de celui-ci lorsqu’il est bien sec. Pensez également à enlever le reste d’engrais stocké dans l’épandeur une fois que votre travail est effectué, car le produit chimique risquerait de durcir. Enfin, avant de ranger votre épandeur, nettoyez-le abondamment à l’eau.

Si vous avez besoin de conseil pour la fertilisation de votre pelouse, contactez un jardinier professionnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *