Santé

Le jiaogulan : la plante de l’immortalité !

Les plantes médicinales sont considérées comme des trésors en Chine. Elles sont beaucoup utilisées dans la médecine Chinoise afin de servir de soin préventif et curatif. Plusieurs plantes Chinoises sont exploitées afin de servir pour la santé de la population. Le jiaogulan, une plante médicinale Chinoise, est une plante qui regorge de nombreuses vertus thérapeutiques. Il est classé dans la catégorie des meilleures plantes médicinales de la planète. En Chine, ils appellent le jiaogulan l’herbe de l’immortalité grâce à ses plusieurs actions très bénéfiques sur la santé.

Histoire du jiaogulan

L’histoire du jiaogulan a commencé depuis des millénaires en Chine, mais il n’a été découvert par le gouvernement que dans les années 1970. Les autorités Chinoises ont effectué un premier recensement, et dans un village de la province de Guizhou, ils ont découvert plusieurs hommes âgés de plus de cent ans. Ils ont alors fait des recherches et ont constaté que la vivacité et la longévité de ces hommes sont dues à la consommation régulière de la tisane de jiaogulan. A partir de ce moment, la culture de cette plante a été répandue et de plus en plus de Chinois en consommaient.

Le jiaogulan pousse idéalement en des lieux frais et ombragés, il est principalement cultivé dans les régions montagneuses de l’Asie.Mais cette plante peut résister à tout type de climat, même les plus froids, c’est pourquoi elle peut être cultivée n’importe où. Dans la région de Chiang Mai, le jiaogulan a été cultivé depuis 1990 et il sert largement à la population de cette région. Le jiaogulan est également appelé xianco en Chine, ce qui signifie herbe de l’immortalité.

Les vertus médicales du jiaogulan

Les bienfaits du jiaogulan sont nombreux et c’est bien la raison pourquoi il est très utilisé dans la médecine Chinoise.

Le jiaogulan agit sur le processus physique du corps. Il permet de découvrir l’état des lipides dans le corps et peut découvrir les symptômes de l’hypolipidémie. Il agit également de la même façon pour la glycémie et il permet de prévenir l’hypoglycémie. Il a une action forte sur l’organisme en accumulant les graisses et en empêchant les cellules cancérigènes de se former.

Par ailleurs, le jiaogulan bienfaits se voit également par ses effets antinéoplasiques qui lui permettent de prévenir le cancer et de protéger les cellules normales. Il est particulièrement efficace pour empêcher la formation des cellules néoplasiques du foie, des poumons, du col et de l’utérus.

Le jiaogulan permet également de stimuler les fonctions immunitaires du corps. A ce niveau, il constitue un excellent allié en cas de fatigue. Et grâce à ses composants favorables pour l’apaisement et la relaxation, il agit également sur le sommeil en l’améliorant, sur le stress en la diminuant et il peut soulager tous les maux dus à la fatigue. D’ailleurs, il permet d’augmenter le taux de leucocytes T, et peut ainsi prolonger la durée de vie. Et il peut même retarder l’apparition des cheveux blancs et gris en améliorant la microcirculation dans le cuir chevelu.

Finalement, le jiaogulan présente des effets positifs sur le système nerveux et digestif. En effet, il regorge un taux important de sédatif analgésique qui sert à soulager les nerfs usés. Et grâce à sa forte teneur en glucoside, soit 84 genres, il est considéré comme un remède extraordinaire très apprécié. Ce qui fait que le jiaogulan soit en mesure de maîtriser les problèmes cardiovasculaires, la tension artérielle, le diabète, le cancer et le sida.

Utilisation du jiaogulan

Comme toutes les plantes médicinales, il existe plusieurs façons de consommer le jiaogulan.  Il y a ainsi :

L’infusion : consiste à verser de l’eau chaude sur des feuilles séchées de jiaogulan, de laisser un temps de pause de 5 minutes, de filtrer et de savourer. La dose pour une tasse d’eau est une cuillère à café de feuille.

La décoction : prendre un litre d’eau et 2 cuillères à café de feuilles séchées de jiaogulan, faire bouillir pendant 15 à 20 minutes puis laisser refroidir et tamiser avant de boire.

On peut également en faire une teinture-mère, une huile essentielle ou une crème pour traiter la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *