Maison

Comment comprendre sa consommation d’énergie ?

La consommation énergétique de chaque foyer est propre à lui. Elle peut varier selon plusieurs facteurs : les nombres d’appareils électriques dans la maison, les nombres de membres de la famille, les tarifs utilisés, etc. Pour une estimation plus ou moins précise de cette consommation, il convient de connaître les caractéristiques de son habitation.

Le diagnostic de performance énergétique : qu’est-ce que c’est ?

Comment réaliser le DPE ?

Un diagnostic de performance énergétique ou DPE est un bilan simplifié qui évalue l’impact apporté par une habitation sur l’énergie et surtout sur l’environnement. Par conséquent, le diagnostic immobilier permet au propriétaire de gérer au mieux l’émission de CO2 dans l’atmosphère.

Sa réalisation est une obligation si la maison ou l’appartement fait l’objet d’une vente ou d’une location. Cette opération doit être réalisée par un diagnostiqueur certifié comme https://www.diagnostic-immobilier-besancon.com

En général, l’intervention peut durer entre 1 h 30 et 4 h 30. En effet, cela dépend de l’envergure de la maison à diagnostiquer. Le renouvellement du DPE est à réaliser en cas d’amélioration d’énergie. Cependant, il peut être fourni avant sa mise en vente ou avant la signature d’un contrat de location. Attention ! Il convient de savoir qu’il n’y a aucune technique pour le calculer. Il peut varier en fonction du bâtiment pris en compte. Un rapport de performance d’énergie est communiqué à l’ADEME après avoir obtenu les résultats.

L’étiquette énergie : mesure de la consommation d’énergie primaire

L’étiquette énergie est une fiche qui permet à un propriétaire de maison de s’informer sur l’impact de la consommation énergétique de son Bien immobilier sur l’environnement. Sur un appareil électroménager, elle établit la manière dont l’appareil consomme l’énergie. En effet, cette étiquette permet de tenir compte de l’impact environnemental de l’utilisation de l’appareil.

Par ailleurs, il est obligatoire pour tout appareil de lavage ou de froid ménagers ainsi que les climatiseurs, les fours, les éclairages, etc. Les classes énergétiques déterminent le rendement en énergie des produits électroménagers selon un code couleur (vert au rouge) et une catégorie de lettres (A à D ou A à G).

L’étiquette énergétique d’une maison fonctionne comme celle des produits électroménagers sauf qu’elle informe les acheteurs sur sa performance en énergie. Elle est obligatoire depuis janvier 2011 et fait partie du DPE. Sa réalisation est une obligation pour tout propriétaire qui souhaite mettre en vente ou en location son bien immobilier.

L’étiquette climat : mesure de la quantité de gaz à effet de serre émis

La présence d’une étiquette climat est obligatoire. Elle doit figurer sur l’annonce immobilière tout comme l’étiquette énergie. Le principal objectif est d’informer les acheteurs ou les locataires sur l’émission de dioxyde de carbone effectuée par les climatiseurs de la maison dans l’atmosphère.

Depuis janvier 2011, cette étiquette est une information clé sur les équipements de l’habitation, que ce soit l’eau chaude sanitaire, le chauffage, la ventilation ou le refroidissement. En outre, elle indique également le type d’énergie utilisée (bois, fioul, gaz, électricité, etc.) et la consommation annuelle de l’appareil.

L’étiquette climat indique en Kgeq CO2/m2/an le GES (Gaz à Effet de Serre) rejeté par la maison. Pour cela, un diagnostiqueur se base sur les factures énergétiques durant les 3 dernières années de l’habitation.

En l’absence de facture ou de maison inhabitée depuis des années, une mention « consommations non exploitables » doit être précisée en cas de DPE vierge. L’objectif est d’éviter d’étiqueter l’émission réelle de GES du Bien sans rapport précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *