Santé

Le CBD : à quoi ça sert ?

Le CBD encore connu sous le nom cannabidiol est un composé provenant du cannabis. C’est une substance à laquelle on associe de nombreuses vertus et qui suscite par conséquent un engouement croissant.

Pour ne pas se tromper sur l’utilisation qu’on peut en faire, il convient de s’intéresser à ses effets. Alors le CBD, à quoi ça sert ?

 

Qu’est-ce que c’est ?

Bien qu’elle soit extraite du cannabis, le CBD a la particularité de ne pas être une substance psychoactive. En d’autres termes, elle ne fait pas planer et n’induit aucune dépendance, inversement au THC, une autre molécule dérivée du cannabis. Si on porte autant d’intérêt au CBD, c’est n’est pas uniquement pour l’absence d’effet psychotrope. Il faut préciser que c’est un cannabinoïde réputé pour ses vertus thérapeutiques. Cette caractéristique a progressivement amené à la légalisation de sa vente, notamment sous forme d’e-liquide pour les cigarettes électroniques.

 

Cependant, le verrou n’est pas totalement levé sur la commercialisation du CBD, vu qu’il subsiste un flou juridique autour de sa légalisation. Mais la bonne nouvelle, c’est que grâce à une vente encadrée, le public peut y accéder, notamment via des vendeurs en ligne comme Wildgrass-CBD. Autre détail d’importance : pour que le CBD soit autorisé à la vente, il faut que le taux en THC du chanvre dont il provient, soit en deçà de 0,2 %. Cette disposition vise à garantir l’accès à une substance sûre, non toxique et non addictive.

 

Pourquoi consommer du CBD ?

La consommation du CBD répond dans la majorité des cas, à des impératifs d’ordre sanitaire. On lui reconnaît entre autres bienfaits, la capacité à réduire les inflammations. C’est donc sans surprise qu’on le retrouve parmi les produits utilisés par les sportifs qui exercent des activités physiques les exposant à des traumatismes divers. L’usage du CBD est recommandé pour alléger les douleurs localisées dans les articulations ou les muscles. Mais le cannabidiol n’est pas uniquement utilisé à titre curatif. Il est possible d’en faire usage dans le cadre de la prévention de douleurs inflammatoires chroniques. Il peut aussi intervenir dans le traitement de certains symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, notamment les douleurs articulaires.

En plus d’être un antalgique naturel, le CBD a aussi prouvé son efficacité dans la prise en charge de l’anxiété et du stress. La prise de cannabidiol est donc bénéfique à ceux qui souffrent de dépression et à ceux qui sont sujets à des crises d’angoisse. Ses propriétés anxiolytiques en font un sérieux candidat dans le traitement des TSPT (troubles de stress post-traumatique) ou des TOC (troubles obsessionnels compulsifs).

Les bienfaits du CBD s’étendent aussi à la prise en charge des troubles neurologiques qui se manifestent notamment par des crises d’épilepsie. On y a recours dans diverses autres configurations, par exemple pour soulager la dystonie, la maladie de Parkinson ou la schizophrénie.

Le CBD est consommé dans une autre mesure, pour lutter contre l’insomnie. Du fait de ses propriétés relaxantes, c’est un remède qui aide à l’endormissement et contribue ainsi à un sommeil plus profond et réparateur. Utilisé sous forme d’e-liquide, le CBD peut aider à l’arrêt de la cigarette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.