Etats unis
Voyages

Séjour aux USA à la découverte des merveilles naturelles de Olympic National Park

L’Olympic National Park est un parc américain assez peu connu des visiteurs. Pourtant, il recèle des merveilles naturelles impressionnantes. Il s’agit d’une péninsule localisée au nord-ouest de l’État de Washington. Créé en 1938, son but est de préserver une forêt vierge, les élans Roosevelt et aussi un littoral pacifique encore sauvage. S’étendant sur 3 734 km², le parc invite réellement à s’aventurer dans un univers à part. Au cours d’un voyage dans le Nord-Ouest des USA, il est conseillé de l’inclure dans son itinéraire.

Le parc en quelques mots et les accès permettant de l’explorer

Ce parc saura séduire les amoureux de la nature. En 1976, il a reçu le titre de réserve de biosphère et en 1981, il a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces titres dévoilent les merveilles naturelles qui s’y cachent. Il se démarque particulièrement par ses trois écosystèmes. On y retrouve en effet un littoral sauvage de plus de 100 km bordés par le Pacifique, des glaciers aux reliefs accidentés et également une forêt tempérée et humide.

De par sa position géographique, l’Olympic National Park est à l’état sauvage. Pour accéder au parc, l’idéal consiste à se rendre dans la ville d’Olympia, la capitale de l’État de Washington. Elle est à environ une heure du parc. Cependant, d’autres villes peuvent aussi être envisagées comme point de départ. On retrouve en effet, Port Angeles au nord, Seattle et Tacoma à l’est, Hoodsport au sud et Forks à l’ouest.

Par ailleurs, l’unique route qui fait le tour du parc reste la route 101 qui part depuis la ville d’Olympia et s’étend sur plus de 500 km. Si vous envisagez de partir aux USA prochainement pour visiter ce parc, il est toujours intéressant de vous rendre dans les visitors center. Il y a l’Olympic National Park Visitor Center dans la ville de Port Angeles, le Hoh Rain Forest Visitor Center sur le littoral ouest du parc et l’Hurricane Ridge Visitor Center à proximité nord de Heart O’the Hills.

 

Explorer les trésors naturels du parc lors de son escapade aux USA

Le parc national Olympique a beaucoup à offrir aux visiteurs. La diversité y est remarquable. Avec ses plages paisibles, ses forêts tropicales vierges, ses points de vue attrayants, ses montagnes et ses glaciers, le parc est une parfaite destination pour partir à l’aventure dans la nature luxuriante. En s’aventurant à l’est du parc, les voyageurs se retrouveront dans un paysage de forêt de plaine tels que Dosewallips et Staircase.

Dans le nord, l’accès se fait via une route sinueuse et escarpée, à un panorama montagneux constitué de paysage alpin impressionnant comme Deer Park. Par ailleurs, le lieu plus facilement accessible reste Hurricane Ridge qui offre un paysage de montagne luxuriant composé de prairies subalpines et des fleurs sauvages. Les lieux sont le territoire du cerf à queue noire. On le retrouve souvent dans les pâturages. De par la localisation de cet endroit, on bénéficie d’une vue imprenable sur le parc.

En rejoignant la zone centre-nord du parc par le sentier Hot Springs Road, on arrive dans la vallée Elwha. La vallée de Sol Duc est également intéressante à explorer puisqu’elle abrite des lacs subalpins, des vieilles forêts et aussi des pics enneigés. Sur la côte sauvage, Ozette rassemble des plages et des paysages sauvages. Il en est de même pour Mora Rialto Beach avec ses plages rocheuses, ses vagues et les splendides points de vue au large. Tous ces éléments font du parc national Olympique une destination à part durant un séjour aux USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *